Comment ne pas se tromper en choisissant des vêtements vintage ?

Le style vintage revient en force tant dans la décoration que dans la mode vestimentaire. À la mode vintage, vous pourrez tous penser qu’il s’agit d’une tendance où il suffit de porter des vêtements de style rétro. Mais le style vintage est plus compliqué que cela. Comment faire pour ne pas se tromper dans vos choix ? Suivez le guide.

Vérifiez l’étiquette

La présence, ou plutôt l’absence de l’étiquette sur un vêtement est gage d’une période vintage. Durant les années 50, la quasi-totalité des vêtements a été fabriquée à la main. Il y a même eu des cas où les prototypes de grands créateurs arrivent sur les étals sans la moindre étiquette. Si le vêtement de votre choix en comporte une, vous êtes invité à bien l’observer. La typographie utilisée, par exemple, peut tout à fait déterminer la période de confection d’un vêtement.

Vous pouvez également repérer le pays de fabrication qui actuellement ne fait plus partie de la mappemonde. Si vous voyez par exemple la mention « made in Yougoslavie » ou « The british crown colony of Hong Kong », n’ayez aucun doute, ce vêtement est vintage. Par ailleurs, la mention « Made in USA » ou le drapeau américain sur une étiquette confirme que ce vêtement date bien des années 80.

Ayez l’œil sur la fermeture éclair

Les fermetures éclairs sont un élément clé pouvant déterminer la période de fabrication d’un vêtement notamment. Avant les années 30, les vêtements féminins ne comportaient pas de fermetures éclairs. La raison : la fermeture éclair était signe de vulgarité, car la robe serait trop facile à ouvrir et la femme peut être rapidement déshabillée. Un vêtement de seconde main déniché chez les grandes enseignes sera sans aucun doute une pièce vintage.

Vers les années 50 et 60, l’idée disparaît et les vêtements féminins comportent désormais des fermetures éclairs en métal. La fermeture en nylon posée au milieu du dos ne fut utilisée qu’après les années 60. Ainsi, la matière utilisée pour la fermeture éclair peut définir la période de fabrication d’un vêtement féminin. C’est vers les années 70 que la fermeture éclair invisible fait son apparition. Vous pourrez alors vérifier si le vêtement vintage que vous aurez choisi est bien du même style, et ce à partir des fermetures éclairs.

Le tissu et les boutons

Vous pouvez également vous repérer dans le temps à partir des tissus et des boutons d’un vêtement.

  • Les tissus : bien avant les années 50 et 60, les fabricants de tissus ne jurent que les fibres naturelles (laine, coton, lin, soie, cachemire…). Les tissus synthétiques (viscose, polyamide, polyester, élasthanne…) font leur apparition après grâce à la réduction des coûts de production et de la délocalisation. Une pièce est donc vintage si elle est composée de matières naturelles.
  • Les boutons : généralement, les pièces vintage comportent des boutons en lucite ou en bakélite très colorés. La lucite s’apparente au verre et la bakélite est une autre espèce de résine. Après les années 60, les boutons sur les vêtements sont de plus en plus fabriqués en plastique.